Champagne au patrimoine de l'Unesco : Oenotourisme

Coteaux, maisons et caves de Champagne : inscription Unesco

.Coteaux, maisons et caves de Champagne sont inscrits depuis juillet 2015, dans la catégorie “Paysage culturel” au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Par cette distinction on reconnaît la valeur exceptionnelle et universelle du paysage de la Champagne, des actions humaines et des constructions liées à l’élaboration du vin de Champagne.

Cette catégorie de classement fait référence au travail de l’homme dans le terroir du Champagne et donc la création de paysages particuliers. Elle concerne les 320 communes de l’AOC Champagne, situées sur cinq départements : La Marne, L’Aube, l’Aisne, La Haute-Marne et la Seine et Marne.

 


Commercialisation

L’élaboration et la commercialisation du vin de Champagne ont profondément marqué le développement de la région. Cela a modelé ses paysages dans les villes comme dans les zones rurales. C’est ce patrimoine viticole unique qui rythme la vie de ce territoire depuis près de deux siècles qui a été distingué. Ce paysage viticole ne ressemble à aucun autre. La champagne a de tout temps su promouvoir ses vins qui demeurent aujourd’hui et ce dans le monde entier symboles de la fête et des événements prestigieux. Les pratiques de culture et de commercialisation savent conjuguer les traditions et les innovations technologiques.

 


Histoire humaine

C’est surtout une histoire humaine qui a été reconnue. En effet, la diversité des exploitations et des modes de commercialisation est spécifique à la champagne. On va trouver des petits propriétaires récoltants, des coopératives, des négociants. Pour certaines maisons les origines humaines viennent des émigrants venus d’Allemagne et des veuves. Les femmes étaient rarement à la tête d’entreprise à cette époque. Oar leur situation familiale elles ont donné une impulsion nouvelle et originale à la filière.

 


Une technique

La technique d’élaboration du vin de Champagne qui nécessite une deuxième fermentation en bouteille a organisé le développement unique de kilomètres de caves. Ce patrimoine souterrain, encore utilisé aujourd’hui est composé de crayères et de caves uniques creusées par exemple sous l’avenue de Champagne à Epernay et sous la colline Saint-Nicaise à Reims.

 

Grâce au travail spécifique dans la vigne dans ce terroir froid et crayeux et à une parfaite maîtrise de la commercialisation et de la communication au niveau mondial le vin de Champagne pétille dans nos verres depuis le XVIIIème siècle. Aujourd’hui il s’est démocratisé et reste le symbole de l’art de vivre à la Française. Tous ces éléments méritaient d’être inscrits au patrimoine mondial Unesco.

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *