Dijon capitale de la Bourgogne

-Et toi tu viens d’où sinon ?

-Dijon

-Ah Dijon la Moutarde

Tu ne peux pas être un vrai Dijonnais si tu n’as pas entendu cette phrase au moins 548 fois dans ta vie.

Pourtant ce chef-lieu de la région Bourgogne-Franche-Comté, nous offre beaucoup plus à voir quand on y jette un œil de plus prêt.

Suivez-nous dans cette aventure architecturale, patrimoniale et gastronomique à travers cette cité Bourguignonne, ville aux cent clochers, ancienne capitale des Ducs de Bourgogne.

Dijon, ville d’art et d’histoire

Vous avez sûrement déjà entendu parler des Ducs de Bourgogne ou du duché de Bourgogne, en effet, de 1363 à 1477 quatre Ducs Valois ont régné sur la Bourgogne. Respectivement Philippe le Hardi, Jean Sans Peur, Philippe le Bon et Charles le Téméraires ont ainsi fait connaître l’âge d’or à Dijon durant cette période par leurs différents apports à cette cité tels que la chartreuse de Champmol, l’ordre de la Toison d’or, l’hôtel des Ducs…

Dijon connaîtra plus tard des troubles religieux entraînant une contre-réforme de la part de L’Eglise Catholique entraînant la construction de nouvelles églises qui offrira le nom à Dijon de « ville aux cent clochers ».

Vous pouvez aujourd’hui retrouver dans l’aile orientale de l’ancien palais des Ducs de Bourgogne le musée des Beaux-Arts dans lequel vous pourrez parcourir les siècles d’Histoire qui ont construit Dijon de l’Antiquité à nos jours.

Dans ce même palais est implantée la tour Philippe le Bon. Si vous n’êtes pas sensible au vertige une vue imprenable s’ouvre à vous sur Dijon et ses alentours.

Si le XIXe et XXe siècle vous intéressent particulièrement le musée de la vie Bourguignonne vous siéra à merveille.

En passant par le Parc Darcy vous pourrez également trouver une reproduction de l’ours sculpté par François Pompon en 1928 appelé l’ours Pompon.

Des spécialités incontournables

Comme je vous l’ai dit précédemment la moutarde n’est pas la seule spécialité à Dijon.

Dijon est aussi connue pour son pain d’épice grâce à Mulot et Petitjean qui est une entreprise familiale fabriquant du pain d’épice depuis 1796. L’usine n’est pas ouverte aux visiteurs car la coutume veut que le secret de fabrication soit gardé mais un petit musée-boutique est disponible sur place pour vous rendre compte du fruit de cette spécialité.

Comment parler de Dijon en omettant le Kir, le cocktail traditionnel Dijonnais à base de crème de cassis et de vin blanc ! Cette mixture incroyable à l’origine du Chanoine Kir qui a présidé à la maire de Dijon durant la période 1945-1967.

Enfin ne perdons pas de tête l’élément phare qui vous parlera probablement davantage : la Moutarde !

Des dizaines de variétés sont disponibles en dégustation à la boutique Maille ou chez son cousin Beaunois à la Moutarderie Edmond Fallot pour ravir vos papilles avec des saveurs toutes aussi surprenantes les unes que les autres.

Où flâner dans Dijon ?

Vous avez une soirée de libre et ne savez pas quoi faire à Dijon ? Vous n’êtes sûrement pas passé par la place François Rude, Place Emile Zola, Place des Halles, Place du Théâtre ou encore par la Place de la libération. Ce ne sont sûrement pas les bars et restaurant qui manques dans ces coins.

Sinon il vous reste le cinéma avec l’Olympia et le cinéma Darcy pour vous divertir ou alors le ciné Devosge pour une séance plus culturelle.

Enfin pour les fans de foot laissez vous tenter par un bon match au stade Gaston Gérard, le DFCO saura faire le spectacle !

A ne pas manquer

La foire internationale et gastronomique à lieu chaque année à Dijon début novembre, comment rater ça si vous êtes à Dijon sur cette période ? Laissez vous séduire par les produits proposés par les exposants.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *