Foire aux vins : comment s’y retrouver ?

« Foire aux vins ». Ces trois mots sont forcément passés sous vos yeux dans un passé récent. Que ce soit dans votre boîte aux lettres où les catalogues des grandes surfaces fleurissent depuis parfois la fin du mois d’août, sur les panneaux trônant devant les boutiques des cavistes, ou dans votre boîte mail… Il n’est pas trop tard pour en profiter, puisque nombreuses sont les foires aux vins qui durent jusqu’en octobre (voir les dates des principales foires en fin d’article).

Mais au fait, c’est quoi une foire aux vins ? Et est-ce que c’est intéressant pour remplir sa cave à prix raisonnables ? Le point en cinq questions pour devenir incollable sur le sujet.

 

D’où viennent les foires aux vins ?

C’est Leclerc qui, le premier, a inventé le concept au début des années 1970. Avant cette date, l’enseigne, comme les autres grandes surfaces, ne vendait que peu de vin, tout au plus quelques dizaines de références, majoritairement des vins de table de consommation courante. Pour la première fois en 1973, le dirigeant du Leclerc de Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère, Antoine Polard, a l’idée de démocratiser la consommation de vins de qualité en mettant en vente, pendant un temps limité, quelques bouteilles de belle facture. Il organise sur le parking devant son magasin, au moment des vendanges, une vente de grands vins à prix réduits. Le succès est au rendez-vous. Au début des années 1980, la pratique se généralise dans les enseignes Leclerc de l’ouest de la France, puis gagne largement l’hexagone. Aujourd’hui, les foires aux vins représentent en moyenne entre 15 % et 20 % des ventes de vin sur l’année pour la grande distribution.

Quand se tiennent les foires aux vins ?

Un peu comme la rentrée et les chocolats de Pâques, les foires aux vins reviennent cycliquement à l’automne (dès la fin août pour certaines enseignes et parfois jusqu’à mi-octobre) et au printemps (en généralement de la mi-mars à la mi-avril).

 

Où se tiennent les foires aux vins ?

Créées par la grande distribution et au départ monopolisées par elle, les foires aux vins ne sont plus le seul apanage des Leclerc, Auchan, Carrefour et autres Monoprix. Conscients de l’aura, de l’impact auprès du consommateur, et de l’enjeu financier qu’elles peuvent représenter, les magasins bio, les cavistes indépendants, tout comme les vendeurs de vin en ligne s’y sont aussi mis (Lavinia, Vinatis, Wineandco, Idealwine, Millesimes…). Mais si les grandes surfaces, comme certains sites de vente en ligne, valorisent avant tout les prix « cassés », au moins pour attirer le client qui pourra ensuite effectuer d’autres achats, les cavistes indépendants, eux, jouent en premier lieu la carte du conseil personnalisé et de la sélection originale et pointue.

 

Quels profils de vins pendant les foires aux vins ?

Initialement, les foires aux vins en grande distribution étaient dominées par les bordeaux, avec une importante quantité de grands crus à prix cassés. Mais l’explosion des prix des bordeaux dans les années 2000 a favorisé une diversification de l’offre. En bordeaux, la part des primeurs a diminué, au profit de meilleurs rapports qualité-prix, par exemple les seconds vins ou les crus bourgeois, qui se situent fréquemment dans un créneau de prix entre 10 et 20 €. D’autres régions que le bordelais sont aussi venues gonfler l’offre, Bourgogne, Languedoc-Roussillon, vallée du Rhône, Provence ou encore Loire, entre autres. Pour s’adapter aux attentes des amateurs, qui ne sont plus seulement en quête de grands vins à garder des années en cave, les enseignes jouent l’angle de la différenciation avec des sélections plus pointues. Suivant les tendances de consommation, sont de plus en plus privilégiés les vins prêts à consommer, les « pépites » bénéficiant de bons rapports prix-plaisir (appellations méconnues, vins de France), voire parfois des vins étrangers.

Est-ce vraiment intéressant pour le consommateur ?

Oui, à condition d’avoir quelques clés de lecture. D’abord, d’un point de vue financier, contrairement aux idées reçues, tous les vins ne sont pas systématiquement vendus moins chers lors des foires aux vins. Certains le sont, notamment à travers des opérations promotionnelles (par exemple prix préférentiels selon la quantité, opérations du type « deux bouteilles achetées, la troisième offerte » …) Surtout, bien garder à l’esprit que le prix reste en rapport avec la qualité du vin acheté (peu de chance donc de dégoter un grand cru classé à très bas prix). Les foires aux vins sont aussi et surtout la période de prédilection pour découvrir des nouveautés, des pépites et des vins hors des sentiers battus. L’offre de vins proposée est souvent plus importante, et différente du reste de l’année, avec une palette enrichie, allant fréquemment du grand cru aux cuvées de négoce ou vin de pays, avec une constante recherche des meilleurs rapports prix-plaisir. Ne ratez pas non plus les nombreuses opérations promotionnelles organisées en amont (soirées d’inauguration, avant-première) et tout au long de la période des foires aux vins, idéales pour déguster, parfois même en présence des vignerons, et ciblez vos futurs achats.

 

Foires aux vins : les dates

Aldi : jusqu’à épuisement des stocks

Auchan : du 26 septembre au 10 octobre

Biocoop : du 5 septembre au 13 octobre 2017

Carrefour  hypermarché : du 12 au 25 septembre

Carrefour contact : du 22 septembre au 1er octobre

Carrefour Market : du 22 septembre au 8 octobre

Casino : du 1er au 24 septembre

Cavissima : du 11 septembre au 30 septembre

Cdiscourt : du 6 septembre au 30 septembre

Chateaunet : du 8 septembre au 1er octobre

Cora : du 25 août au 7 octobre

Franprix : du 6 au 17 septembre

Grandsvins-prives : du 26 août au 17 septembre

Hyper U et Super U : du 26 septembre au 7 octobre

IdealWine : du 7 au 26 septembre

Intercaves : du 26 août au 14 octobre

Intermarché : du 6 au 24 septembre

Lavinia : du 5 septembre au 2 octobre

La Vignery : du 6 septembre au 6 octobre

Leader Price : du 5 au 17 septembre

Leclerc : du 3 au 15 octobre

Le Petit Ballon : du 1er septembre au 15 octobre

Lidl : du 6 septembre à épuisement des stocks

Magasins U : du 26 septembre au 7 octobre

Millésimes : du 12 septembre au 3 octobre

Monoprix : du 13 septembre au 1er octobre

Naturalia : du 13 septembre au 1er octobre 2017

Netto : du 5 septembre au 17 septembre 2017

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *