Le printemps dans les vignes

Que se passe-t-il mois par mois dans les parcelles et dans la cave ?

La vie du vigneron est faite d’équilibre et souvent d’angoisses. En effet, la qualité de son vin va dépendre bien sûr de ses opérations dans la parcelle mais aussi de la météo. Il doit constamment la consulter et modifier éventuellement son planning d’actions dans la vigne en fonction de celle-ci.

AVRIL

C’est le débourrement, l’éclosion des bourgeons. La base du bourgeon est encore protégée par la bourre et progressivement rejetée hors des écailles. On commence à voir la première feuille. C’est également à ce moment de l’année qu’ont lieu les repiquages de jeunes vignes et les remplacements de pied. La vérification et la remise en état des piquets et du système de palissage doit être réalisée avant la pousse des rameaux. On commence le levage des fils pour les vignes palissées afin de canaliser la végétation et d’assurer le bon étalement des futurs raisins. Le palissage permet de relever la vigne qui évolue en hauteur tout en facilitant son aération. Cette opération facilite notamment tous les travaux effectués par le tracteur. Si les vendanges sont effectuées mécaniquement le passage se fait facilement sans abîmer les pieds. On procède également au pliage et à l’attache des baguettes.

On commence les premières mises en bouteille et on organise des opérations cave ouverte avec les beaux jours qui arrivent.

 

MAI

Jusqu’aux célèbres Saints de Glace les 11, 12 et 13 mai, dans certaines régions les gelées sont encore à craindre donc la taille est souvent plus tardive pour différer la date de débourrement. La gelée du printemps peut détruire tout ou partie de la récolte. Une autre méthode consiste à disposer des chaufferettes entre les ceps.On réalise aussi les premiers traitements contre les parasites végétaux ( mildiou, pourriture grise…) et les parasites animaux ( araignées, vers de la grappe….). Ceux ci peuvent avoir lieu pendant toute l’année, en fonction des attaques et du mode de viticulture. Ils devront cesser trois semaines avant les vendanges. On effectue en général un nouveau labour.

Les inflorescences rudimentaires de la vigne sont maintenant visibles et ressemblent à des pointes d’asperge. On procède aux mises en bouteilles. C’est aussi à cette période que les viticulteurs organisent des portes ouvertes.

 

JUIN

Les inflorescences sont entièrement développées et les boutons floraux se séparent. A ce stade on observe entre 11 et 15 feuilles étalées en fonction bien sûr des conditions climatiques de l’année et du cépage. C’est le début de la floraison et de la chute des premiers capuchons floraux, phénomène qui transforme la fleur en fruit et qu’on appelle la nouaison. Le viticulteur sélectionne les bons rameaux, ceux qui porteront les meilleurs raisins et les autres seront supprimés : c’est l’ébourgeonnage. A cette période de l’année on commence à tondre dans les rangs enherbés. Les traitements phytosanitaires ont lieu en fonction des éventuelles attaques de maladies. Au printemps les deux champignons, oïdium et mildiou peuvent affecter la vigne. C’est un moment de l’année très chargé car la vigne pousse très vite. On continue également les mises en bouteilles.

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *