Oh douce Provence

De jolis mots nous viennent quand il s’agit d’évoquer la beauté de la Provence ! On ne sait plus où donner de la tête entre les champs de lavande, la montagne Sainte-Victoire, les pinèdes, les oliviers et bien sûr les vignes… Et ça nous donne presque envie de faire de la poésie…

« Oh douce Provence, tes vignobles sont des merveilles que l’on contemple sans fin, tes vins sont d’une finesse que l’on en goûterait plein… » Bon d’accord on est pas poètes, mais la Provence ça nous fait un peu tourner la tête.

Le vignoble mesure 26 000 hectares et produit 1,3 million d’hectolitres par an. Il s’étend sur cinq départements et s’allonge d’Arles à Nice sur une largeur de 100 km dans sa partie la plus large et se répartit le long de la Côte d’Azur. Entre champs de lavande et chants de cigales, cette région inondée de soleil offre les meilleurs rosés du monde. Comment ça, vous ne le saviez pas ? Vous n’allez pas nous la faire à nous, hein… On sait comment ça se passe, une terrasse, du soleil, du fromage, un peu de charcuterie… et hop un bon rosé de Provence pour accompagner tout ça.

Le climat méditerranéen est parfait, ensoleillé, sec et chaud. Les vignes comptent environ 2 800 heures de soleil par an. Les vents sont nombreux et font partie intégrante du climat de la région. Le plus violent et le plus connu est le Mistral. Particulièrement sec, il permet de rafraîchir le vignoble, mais surtout de l’assainir, le protégeant ainsi des maladies liées à l’humidité.

Plus d’une douzaine de cépages entrent dans l’élaboration des vins de Provence. Nous retrouvons en majorité : la syrah, le grenache, le cinsault, le tibouren, le mourvèdre, le carignan et le cabernet-sauvignon.

Un peu d’histoire :

Saviez-vous que dans un verre de vin de Provence, il y a 26 siècles d’histoire ? Eh oui, le vignoble de Provence est le tout premier vignoble de l’Histoire de France. Quand les Phocéens fondent Marseille, il y a 2 600 ans, ils introduisent la vigne pour la première fois en France. Historiquement, la Provence est donc le tout premier vignoble de France. Depuis, la tradition viticole et l’art de produire du vin ont fait du chemin, mais la vigne n’a jamais quitté la région !

Quatre siècles après les Phocéens, à partir de l’an -200, les Romains s’installent sur les terres provençales. Ils y développent la vigne et organisent la PROVINCIA Romana : la Provence. La ville d’Aquae Sextiae (Aix-en-Provence), Forum Julii (Fréjus) et son port militaire sortent alors de terre. En étendant son empire, Rome emmène la vigne partout avec elle. C’est ainsi que naissent les autres vignobles gaulois, à la suite de la Provence : la Vallée du Rhône, le Beaujolais, la Bourgogne, la Gascogne et le Bordelais.

La vigne connaît un nouveau développement à partir du Haut Moyen-Âge. Du Ve siècle au XIIe siècle, les abbayes de Saint-Victor à Marseille, Saint-Honorat sur les Îles de Lérins (au large de Cannes), Saint-Pons à Nice et le Thoronet produisent du vin. Et ils le commercialisent ! À partir du XIVe siècle, les grandes familles nobles du royaume, les notables et les grands officiers de l’armée royale acquièrent de nombreux vignobles provençaux. La Provence viticole moderne est née.

Parce que la vie n’est pas toujours rose, le vignoble de Provence connaitra également des temps noirs. Avec l’arrivée du phylloxera, ce puceron ravageur causera la perte de presque la totalité du vignoble. Mais les vignerons ne baissent pas les bras : le greffage de ceps français sur des ceps américains résistants apporte la solution. Au prix de gros efforts, le vignoble provençal se reconstruit peu à peu.

La reconnaissance de la qualité

Dès le début du XXe siècle, les viticulteurs décident de se regrouper et d’unir leurs forces. Afin de revendiquer leurs terroirs et fixer les meilleures conditions de production, les viticulteurs obtiendront ainsi leur première Appellation d’Origine Contrôlée « AOC Côte de Provence » en 1977. Ils en obtiendront deux de plus, en 1985 « AOC Coteaux d’Aix en Provence » et en 1993 « AOC Coteaux Varois en Provence ».

Parenthèse oenotouristique :

Vous êtes charmés par ce beau vignoble ? On en était sûres !

Alors n’hésitez plus et retrouvez ici toute une liste de domaines viticoles à visiter dans cette belle région !

Vous pouvez réservez vos activités œnotouristiques en Provence en cliquant ici !

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *