Le Rhône septentrional

Le vignoble septentrional s’étend de Vienne à Valence, sur 4 700 hectares, le long du Rhône.

C’est notre partie préférée du vignoble de la vallée du Rhône. Oui, bon, d’accord, si vous lisez notre article sur le Rhône méridional, on vous dira peut-être la même chose… Mais on n’a pas réussi à se décider, en fait ils en valent tous les deux le détour !

Le vignole septentrional est caractérisé par des sols graniteux et par des coteaux escarpés très étroits sur lesquels la vigne doit se contenter de peu de place. La culture se fait donc sur des terrasses, bordées de murets qui retiennent la terre (appelés « chalais »). Oui oui, on ne recule devant rien pour produire le meilleur des vins !

Le vignoble est favorisé par un climat plus tempéré que sur la partie méridionale (et toc ! un point pour eux), avec des pluies permettant à la vigne de ne pas souffrir de sécheresse. L’exposition sud-est et sud-ouest lui offre également un très bon ensoleillement.

Cette incroyable exposition et ses sols riches en minéraux donnent un vin puissant, très coloré, qui avec l’âge évolue vers des notes de poivre, d’épices et de cuir. Si plusieurs cépages sont utilisés pour les blancs (Marsanne, Roussanne, Viognier), les vignobles de chaque appellation privilégient aussi souvent les vinifications individuelles.

Les vins des Côtes-du-Rhône septentrionales sont principalement des vins de mono-cépages. Elle produit des vins spécifiques à chaque appellation, issus des mêmes cépages et avec des sols sensiblement identiques.

Les vins rouges puissants et structurés, élaborés à partir du cépage syrah. Les vins rouges des appellations Côte-Rôtie, Cornas, Saint-Joseph, Hermitage et Crozes-Hermitage donnent des vins différents avec le même cépage. Les vins de l’Hermitage sont de qualité exceptionnelle.

Les vins blancs secs de Condrieu et Château-Grillet, issus du seul cépage viognier, sont riches et aromatiques.

Les vins blancs secs de Saint-Joseph, Saint-Péray, Crozes-Hermitage et Hermitage sont quant à eux des vins d’assemblage des cépages roussane et marsanne.

Et on n’oublie pas les vins blancs moelleux de Condrieu produits en petite quantité, le vin de paille à l’Hermitage, les vins effervescents tels que Saint-Péray, Clairette de Die, Crémant de Die…

Eh oui, ça en fait des vins à déguster !

Petite parenthèse œnotouristique

Si vous souhaitez découvrir la meilleure partie du vignoble de la Vallée du Rhône, n’hésitez pas à réserver auprès de nos vignerons qui se feront un plaisir de vous faire découvrir leurs vins et leur magnifique vignoble.

Et si jamais vous hésitez encore, vous pouvez toujours aller faire un tour du côté du Rhône méridional (parce que pour être honnête, il est tout aussi incroyable) !

En tout cas pour découvrir nos offres œnotouristiques dans la région, c’est par ici !

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *