Visite de cave de Lorraine

Trait d’union entre les vignobles de Lorraine, la Moselle serpente du sud au nord de la région.
Les vignes en AOC Côte de Toul et Moselle sont en fait les survivantes d’une époque où la région a compté jusqu’à 30 000 hectares (à la fin du XIXe siècle) de vignes. Le phylloxéra, l’industrialisation de la région, la Première Guerre mondiale sont autant d’événements expliquant que ce vignoble soit réduit aujourd’hui à 150 hectares.
Celui des Côtes de Toul reste connu notamment pour son « vin gris » : un assemblage de pinot noir et de gamay obtenu par un pressurage direct (comme les rosés dit de pressée). L’appellation Moselle s’étend sur les coteaux qui bordent la vallée de la Moselle principalement autour de Metz. Les vignes hautes et larges donnent majoritairement des vins blancs secs et fruités.
PROCHAINEMENT NOTRE SELECTION DES DOMAINES VITICOLES LOCALISÉS DANS LE SECTEUR LORRAINE

La Lorraine, le territoire des vins secrets

région-lorraine

Parent pauvre des vins de France, la région lorraine était autrefois pourtant florissante et très prisée : les vins de Lorraine servaient après la Révolution Française à l’élaboration des champagnes ! Malheureusement la région ne se relèvera pas de l’arrivée du phylloxéra dans la seconde partie du XIXème siècle, puis de la Première Guerre mondiale et de nombreux domaines viticoles ont disparus. Lorsque la Lorraine redevient française, ses vins ont été supplantés par des vins bons marchés en provenance du Languedoc et les Allemands abandonnent les cépages de Müller-Thurgau ; les vins lorrains qui peinent à reconquérir le cœur des Français, pourtant, ils ne demandent qu’à redorer leur blason, ce qui serait entièrement mérité !

La région conserve un peu plus d’une vingtaine de domaines viticoles et seulement une quinzaine de négociants ou caves coopératives : la production se fait principalement auprès de vignerons propriétaires récoltants.

Quelques pépites s’y découvrent. Notamment le vin gris, produit exclusivement dans cette région, grâce à une technique bien spécifique de macération et des cépages sélectionnés.

Tour d’horizon des grandes appellations de la région qui s’étend du sud-est de la Champagne à l’est du vignoble alsacien. Deux routes des vins dédiées permettent de partir à la rencontre des vignerons qui vous ouvrent leurs caves. Celle du Toulois s’étend sur 20 kilomètres et relie huit villages offrant le meilleur de l’appellation. Celle de Moselle est une belle escapade des frontières du Luxembourg (où le vignoble s’étend jusqu’en Allemagne) jusqu’à Vic-sur-Seille, en passant par Metz, au cœur d’un terroir de plus en plus conquis par le bio.

 

Les Côtes de Toul, au départ de la Capitale des ducs de Lorraine

Un peu à l’ouest de Nancy, après avoir admiré la coupole de la Chapelle des Cordeliers qui n’est pas sans rappeler celle des Médicis à Florence dirigez-vous vers Toul et la Maison Lelievre. Votre route des vins suivra la Nationale 4.

Cette exploitation viticole date de la Révolution Française et reste tenue par la même famille qui ne cesse d’innover et de s’améliorer. Le coup d’envoi de la démarche qualité de reconversion en bio a été donnée par la jeune génération qui a repris le domaine en 2008. Depuis 2018, leur engagement d’une culture respectueuse de l’environnement a été récompensé par le label Ecocert, le label AB apparaît quant à lui sur la production 2021. Cette maison, ancrée dans son terroir vendange à la main et accueille également de nombreux élèves, futurs viticulteurs et vignerons. Leur production se fait exclusivement en AOC Côtes de Toul et ils vous accueillent pour une visite de vignoble et une visite de cave très conviviales qui se terminent par des dégustations.

Les Côtes de Toul AOC ont comme production principale le vin rosé gris-de-Toul. Gris, mais de couleur rose ? Oui. A l’œil le vin a une couleur rose pâle aux subtils reflets gris argentés dite « pelure d’oignon ». Au premier nez, l’ouverture se fait sur des arômes de petits fruits rouges, de baies sauvages pour s’ouvrir par la suite sur des notes florales qui évoquent le lilas. En bouche, vous appréciez sa rondeur et sa vivacité. Ce vin est à l’aise sur vos tables d’été pour accompagner des charcuteries, des pâtés en croûte, un pique-nique…

pique-nique

Le vin gris de Toul est produit à partir de cépages de gamay, de pinot noir et d’auxerrois. Il doit sa couleur a ces cépages à peau noire et chair blanche et à une vinification particulière : en pressurage direct. C’est-à-dire que le temps de macération du jus et du moût est très court (quelques heures seulement), ce qui explique une faible coloration du vin.

L’AOC Moselle

Le vignoble du Toulois la terre mère du cépage auxerrois. Méconnu, il rentre pourtant la composition de nombreux grands vins, du Val de Loire à l’Alsace, notamment dans le Crémant d’Alsace. Ce cépage blanc procure une finesse et une pointe d’acidité au vin, ainsi que des arômes de fruits exotiques et de fleurs blanches. L’Histoire locale raconte que son nom provient de son histoire : les Lorrains l’auraient protégé de l’occupation allemande en l’exportant dans des pépinières près d’Auxerre. Sa production est donc assez récente (1950). Ce cépage est également souvent associé au pinot blanc des vins d’Alsace et est commercialisé sous l’étiquette Klevner, il rentre également dans la composition de l’Edelzwicker.

Les baies de raisin d’Auxerrois sont petites et forment des grappes compactes, qui s’épanouissent mieux dans les zones septentrionales et sur des terroirs calcaires.

 

                Focus sur : Nancy

La ville n’abrite pas moins de 3 sites classés au Patrimoine Mondial Architectural par l’Unesco : les places Stanislas, de la Carrière et d’Alliance.

place-stanislas

Un peu plus au nord s’étend le vignoble de Moselle. C’est le vignoble le plus septentrional de France, il atteint la frontière avec le Luxembourg. Les vins produits sont souvent des vins blancs, issus d’Auxerrois ou des vins rouges en pinot noir. Le vignoble mosellan est au cœur du Pays des Trois Frontières (France, Allemagne et Luxembourg). De nombreux châteaux tels que le Château de Malbrouk et des Ducs de Lorraine vous font redécouvrir l’architecture et la vie à l’époque du Moyen-Age.

En traversant la frontière direction l’Allemagne, vous découvrez Völklingen Hütte, un intéressant site industriel aujourd’hui transformé en musée. Des visites libres ou des visites guidées sont proposées.

Le cépage à découvrir selon nous est le Müller-Thurgau. Ce cépage très prisé outre-Rhin, pour ses vins équilibrés, aromatiques et muscatés n’est malheureusement pas aussi apprécié en France ; les vins sont très aromatiques avec une pointe d’acidité et semblent être tombés dans l’oubli malgré leurs nombreuses qualités. Ils s’accommodent facilement avec des plats simples comme une tarte à l’oignon, ou plus exotiques comme une cassolette de moules au safran. Son caractère sec et vif est souvent comparé à celui du riesling.

Il est exploité notamment par le Domaine du Stromberg, l’un des vignobles les plus au nord de France. Le domaine fait cohabiter avec bonheur les alambics et les pressoirs et propose une courte production de vins. Les vins du domaine sont régulièrement cités au Guide Hachette des vins (Müller-Thurgau 2018 2*) ou médaillés. Les visites commentées du vignoble, de la distillerie et les visites du caveau sont passionnantes, menées par le vigneron. Ne ratez pas la dégustation d’une autre spécialité locale : la Mirabelle de Lorraine, ce spiritueux est largement apprécié et produit localement ! La mirabelle est aussi déclinée en liqueur pour réaliser des kirs avec du vin blanc.

mirabelles

Leur Auxerrois 2018 est à découvrir également (GHV 2020 2* et Médaille d’Or au concours des vins de Neufchateau 2019) pour accompagner tant un plat traditionnel (fondue savoyarde ou buffet de crudités) qu’une aile de raie aux câpres ou un cari de crevettes relevé.

                Focus sur : Lerkekasa

Lerkekasa est le vignoble le plus septentrional du monde ! À deux heures au nord d’Oslo (Norvège) il est depuis 1999 un emblème de la production viticole norvégienne. Ce vignoble insolite bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel qui permet l’exploitation du cépage nordique Solaris, particulièrement résistant au gel.

Côtes de Meuse IGP

En redescendant à l’Ouest, au cœur des collines du Parc Naturel Régional de Lorraine, s’exprime le Vignoble de la Meuse, la seule appellation IGP de Lorraine. Profitez de cette escapade en pleine nature pour vous laisser guider par les routes touristiques et les routes thématiques proposées par le Parc, pour découvrir de beaux villages, et arpenter les vignes le long des sentiers. Des balades à pieds, à vélo et même en bateau sont possibles, suivies d’une dégustation de vins et de produits du terroir bien sûr !

balade-à-vélo

Une fois n’est pas coutume, organisez une dégustation de vins rouges ! Les cuvées de Pinot Noir Côtes de Meuse IGP du Domaine de Muzy font régulièrement parler d’eux au Guide Hachette des Vins. Ce domaine familial exploite une dizaine d’hectares de vignes en biodynamie et côtoient 15 hectares de bergers certifiés AB (Agriculture Biologique) pour la production d’eaux-de-vie. Le domaine viticole de Muzy produits également des vins effervescents. C’est la destination idéale début avril pour allier le plaisir des yeux et de papilles, les vergers sont en fleurs et le travaille de la vigne reprend doucement…

Le Parc Naturel vous offre le meilleur de la gastronomie lorraine. La mirabelle, ce fruit emblématique de la Lorraine, cousin doré de la prune représente 40 % de la surface des vergers. Sa récolte a lieu durant les dernières semaines d’été, à peine les vendanges terminées. Les forêts de chênes, charmes et noisetiers cachent quant à elles l’or noir de la Meuse : la truffe de Bourgogne et la truffe de Meuse. La récolte se fait de l’automne au début de l’hiver, à l’aide de chiens ou… de cochons ! Ces truffes au parfum puissant se plaisent avec des terrines ou des œufs brouillés, et pour un accord mets-vins parfait de produits locaux, un verre de Pinot Noir Côtes de Meuse !

De nombreuses fermes et fromageries vous proposent également de découvrir le travail d’affinage et notamment de la spécialité : la motte lorraine. Des stages de découvertes et des visites sont possibles sur réservation dans différentes exploitations.

                Focus sur : Commercy

Une pause gourmande et sucrée en fin circuit, à Commercy, pour découvrir les fameuses madeleines qui ont traversé le temps, de la cour du Roi Stanislas de Lorraine en 1755 jusqu’à nos jours, s’appropriant désormais des nouvelles saveurs : pistache, citron, thé matcha…

Le blog des oenotouristes

Le Fascinant Week-end au coeur de la route des vins d’Alsace

Rendez-vous ce week-end  du 15 au 18 octobre 2020 pour la première édition du Fascinant Week-end. Un événement inédit au cœur de la Route…

L’automne, la saison phare de l’Oenotourisme

L’automne est une très belle saison, accueillons-la comme il se doit avec sa nature flamboyante… de quoi nous en mettre plein les yeux. Pour nos passionnés de vins…

Le nouvel espace extraordinaire de la maison Guigal 

Le Musée du Caveau du Château consacré à l’Art des vignes. « Le vin, patrimoine de l’humanité » C’est à Ampuis, dans le Rhône, qu’est né un…