Et toi, tu vas manger des churros sur quel marché de Noël, hein ?!

Dix marchés de Noël incontournables

Vous sentez cette magie qui flotte dans l’air ? Partout, les guirlandes lumineuses clignotent, les sapins surgissent de terre, l’odeur du vin chaud et des marrons grillés se répand, la quête effrénée des cadeaux commence… Eh oui, les fêtes de fin d’année approchent à grands pas ! Annonçant l’arrivée imminente du père Noël, les marchés de Noël débutent un peu partout en France, pour le plaisir des petits… et des plus grands ! Voici notre sélection de marchés de Noël immanquables (approuvée par le Père Noël et ses lutins, évidemment !)…

 

Strasbourg (Bas-Rhin), Noël féerique (24 novembre – 30 décembre)

Venir avant Noël à Strasbourg, c’est un peu comme rentrer dans un conte de fées grandeur nature en attendant l’arrivée du Père Noël ! Né en 1570, le Christkindelsmärik (on vous laisse vous entraîner à prononcer ça, hein !) ou « marché de l’enfant Jésus », est le plus ancien de France, et l’un des plus vieux d’Europe. Aujourd’hui, si le cœur de la fête est installé sur la place Broglie, au pied de la cathédrale, avec ses sapins, ses illuminations, ses jolis chalets en bois alsaciens, ses bredles, son pain d’épices et son vin chaud, pas moins de 300 chalets de Noël sont répartis dans le cœur historique de la ville. Malgré les deux millions de visiteurs qui y déambulent chaque année, ce marché, grâce à son charme historique sur fond de chants de Noël, a su rester chaleureux.

noel.strasbourg.eu/

 

Colmar (Haut-Rhin), cinq marchés de Noël (24 novembre – 30 décembre)

L’Alsace sait y faire comme aucune autre région pour les marchés de Noël. Un second incontournable avec celui de Strasbourg, le marché de Noël de Colmar a été élu troisième marché de Noël d’Europe en 2016. Au fil d’un « cheminement de lumière » dans le vieux Colmar, longeant les vitrines et maisons traditionnelles décorées, dans les successions de rues et de ruelles animées où se mêlent les odeurs de vin chaud, d’orange et de cannelle, le promeneur découvre non pas un, mais cinq marchés. Installés sur les grandes places de la ville, chacun est un véritable petit village à part entière, avec son ambiance propre. Mais quelle que soit sa spécificité, l’art et la tradition sont les maîtres mots à Colmar, avec une sélection d’artisanat local et régional, de produits du terroir et de gâteaux, pâtisseries et confiseries traditionnelles de Noël.

www.noel-colmar.com/fr/

 

Reims (Marne), Noël dans une bulle (23 novembre – 27 décembre)

Au pied de la magnifique cathédrale de Reims, 145 chalets prennent place pendant un mois dans la « cité des rois » pour faire découvrir produits artisanaux, objets de décoration et gastronomie. Évidemment, impossible de repartir sans avoir dégusté les fameux biscuits roses de Reims, mais surtout sans avoir savouré une coupe de champagne (à consommer avec modération). Et pourquoi pas le faire dans les airs ? À quelques pas du Parvis, place d’Erlon, une grande roue permet d’admirer les alentours, avec pour la première fois cette année, la possibilité de déguster une coupe à plusieurs mètres au-dessus du sol. Pour les plus jeunes, le « Royaume des enfants » invite à l’évasion, grâce à des rencontres avec le Père Noël, des ateliers récréatifs, une patinoire gratuite, des jeux en bois…

www.reims.fr

 

Lyon (Rhône), artisanat et gastronomie (1er décembre – 30 décembre)

Dans le 2e arrondissement, sur la place Carnot, l’ouverture du Marché de Noël marque le début des festivités de fin d’année, juste avant la tenue de la cultissime « Fête des lumières » (7-10 décembre). Pour se plonger dans l’ambiance de Noël, les visiteurs pourront déambuler parmi quelques 140 chalets, qu’ils proposent de l’artisanat local (bijoux, bougies, décoration), ou des produits du terroir (à la hauteur de la réputation gastronomique de Lyon, renommée mondialement pour sa cuisine, ses spécialités et ses vins). Chaque année, le père Noël est là pour ravir les enfants. Pour cette session 2017, trois nouveautés sont à mentionner : une patinoire ouverte tous les jours, un jardin d’hiver et des apéros en fin de semaine.

www.marche-noel-lyon.fr/

 

Bordeaux (Gironde), la magie de Noël à cœur (24 novembre – 26 décembre)

Chaque année, le marché de Noël prend ses quartiers sur la place Tourny, en plein cœur du « Triangle d’or » de la ville, là où plus tôt en juin, se tiennent les Épicuriales, grande fête accueillant bars et restaurants à ciel ouvert. Les cabanes en bois s’installent entre les arbres parés de guirlandes lumineuses, à côté du manège « carrousel » à l’ancienne présent tout l’année. Les animations sont légion, quel que soit l’âge et les centres d’intérêt : passer un moment en famille ou entre amis à la découverte de délices gastronomiques (cannelés, mais aussi vins locaux, réputés dans le monde entier), dénicher un cadeau original (bijoux, vêtements, parfums…) ou simplement flâner. Parmi les animations, la maison du père Noël, un simulateur de ski, la troupe de théâtre Betty Blues et une forêt enneigée à découvrir…

www.marche-de-noel-bordeaux.com/

 

Sarlat (Dordogne), l’esprit médiéval (6 décembre -31 décembre)

Rien qu’en pénétrant au cœur de la capitale historique du Périgord noir, avec ses bâtiments en pierre parfaitement conservés, vous voilà transporté dans une histoire romanesque ! À l’approche de Noël, cette cité médiévale à l’extraordinaire patrimoine est envahie par 50 chalets en bois illuminés. Disposés autour de la patinoire qui saura ravir petits et grands, ils sont animés par des artisans de la France entière venus présenter leurs œuvres uniques, idéales pour faire un cadeau original. Les amoureux de gastronomie ne seront pas oubliés avec de nombreux produits gourmands à déguster sur place ou à emporter. Des animations gratuites sont également prévues les week-ends et mercredi pour les enfants (ludothèque ouverte les week-ends et les vacances de Noël, spectacles de cirque, de magie, de musique, conte de Noël magique le 24 décembre en attendant le traîneau du Père Noël…).

www.sarlat-tourisme.com

 

Toulouse (Haute-Garonne), Noël en rose (24 novembre – 26 décembre)

Au cœur de la ville rose, avant Noël, la majestueuse place du Capitole brille de mille feux, parée de ses habits de fête. Un vrai village féerique s’y installe en décembre, peuplé d’une centaine de chalets blancs immaculés, éclairés par les nombreuses lumières de fête. Décoration, bijoux, pièces uniques de créateurs, jeux et jouets, habillement… La variété est le maître-mot pour dégoter des cadeaux inédits.Cette année, quatre chalets sont spécialement dédiés au pôle artisanal et abriteront les nouveaux créateurs de tendance. Et pour se réchauffer, si le vent d’autan souffle, churros, vin chaud, aligot et bien d’autres sucreries raviront un large public. Le chalet du Père Noël accueillera les enfants tous les jours.

www.marchedenoeltoulouse.fr

 

Nantes (Loire-Atlantique), double dose de Noël

C’est indéniablement l’un des marchés de Noël les plus enchanteurs de l’ouest de la France. Sur deux des places phare du centre-ville, la place du commerce et la place royale, ces marchés distillent une atmosphère unique et festive. Une centaine de chalets illuminés proposent alimentation, bijoux, accessoires mode, jeux et jouets, luminaires, bougies et décoration, santons et crèches, bien-être… Le tout agrémenté d’animations, notamment musicales, avec une fanfare différente tous les week-ends.

marche-de-noel-nantes.com

 

Marseille (Bouches-du-Rhône), Noël avec vue sur mer (18 novembre – 7 janvier)

Face au bleu azur de la Méditerranée, sur le vieux port (quai de la Faternité), le marché de Noël regroupe plus d’une soixantaine d’artisans et de créateurs variés installés dans des chalets (savons, bijoux, verre fusionné, biscuits, décorations, céramiques, peintures, bougies, tissus, cuirs, chocolats, jouets en bois…). C’est aussi l’occasion de découvrir les santons, ces petits personnages traditionnels de la région, de création artisanale, moulés et peints à la main, à disposer dans la crèche. La foire aux santons réunit 26 santonniers en centre ville de Marseille du 18 novembre au 31 décembre 2017.

www.marches-noel.org

Montbéliard (Doubs), en pleine lumière (25 novembre – 24 décembre)

La « Cité des Princes » abrite un grand nombre de monuments historiques emblématiques (château des ducs de Wurtemberg, les Halles ou encore le Temple Saint- Martin), habillés pour les fêtes de Lumières de Noël colorées. Lui-même illuminé de mille feux, le marché de Noël est surnommé « Les Lumières de Noël ». Blotti au pied du temple Saint-Martin, il accueille pas moins de 160 cabanes, de l’artisanat (chapeaux, écharpes, bijoux…) à la gastronomie (salaison, foie gras, chocolats, biscuits…), en passant par les objets décoratifs et décorations traditionnelles (poteries, bougies, verreries, peintures). Ne soyez pas surpris si au détour d’un étal, vous croisez, outre le père Noël, la Tante Airie, bonne fée du Pays de Montbéliard. Prudence, elle est parfois accompagnée du Père Fouettard pour ceux qui n’auraient pas été très sages… Gare à vos fesses !

www.lumieres-de-noel.fr/

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *