Œnologie et mise en lumière du vin blanc au Mondial de Strasbourg

Du samedi 2 et du dimanche 3 octobre, le vin blanc est mis à l’honneur lors du concours international du Mondial des Vins Blancs à Strasbourg. Cet événement invite les vignerons issus de 20 pays différents à soumettre leurs nectars blancs devant un jury expert des métiers du vin.

Un savoir-faire du vin blanc sans frontières…

Le Mondial des Vins Blancs représente le seul et unique concours international pour la mise en lumière du vin blanc. Ce week-end, le Palais des Congrès de Strasbourg invite un large panel d’œnologues passionnés, vignerons, sommeliers, cavistes mais également journalistes professionnels à participer au jury de 70 professionnels, de 21 nationalités différentes.

Parmi les 20 pays en lice, sur la base d’une inscription en ligne, cette édition 2021 accueille pour la première fois la Bulgarie, le Japon, le Mexique ainsi que le Nouveau-Mexique.

Sous l’égide de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), en collaboration avec VINOFED, la référence en terme de concours internationaux de vins, les lauréats pourront afficher le sigle du concours sur leurs bouteilles pour une reconnaissance mondiale sur ce marché.

 

La place des vins blancs en France

La France est le deuxième plus grand producteur de vin après l’Italie, avec une production viticole d’environ 4,2 milliards de litres, soit 17% de la production mondiale. Les trois quart des vins produits sont des vins tranquilles dont 55% en rouge, (les français restent des grands amateurs de vin rouge) 26% en blanc et 19% en rosé, selon les chiffres clés 2019 de la CNIV.

La région Alsace tire particulièrement son épingle du jeu avec un  vignoble constitué à 90% de cépages blancs (du riesling, pinot blanc, pinot gris, sylvaner, gewurztraminer au muscat) favorisés par ses sols argileux, de calcaire, de granite, de grès ou encore de roche volcanique. Elle se tient en excellente place dans le classement général avec de très nombreux crus distingués. La région bourguignonne se distingue en vin blanc par son Chardonnay, l’un des cépages blancs les plus répandus au monde, et ses spécialités comme le vin jaune et le vin de paille. La Loire quant à elle est reconnue pour son cépage blanc, le Chenin, dont la texture varie selon le vin obtenu : liquoreux, sec ou pétillant. La région du Sud-ouest comporte l’un des plus vastes vignobles de France avec plus de 50 000 hectares de vignes. Elle propose des vins blancs d’une grande diversité : vin blanc sec comme le Jurançon et des vins plus moelleux et liquoreux tels que le Monbazillac ou le Sauternes. En France, à chaque régions ses vins blancs !

 

Et dans le monde ?

 

 

Aujourd’hui, les vins blanc secs, fruités ou moelleux se développent dans le monde entier. L’Afrique du Sud, déjà est entrée dans le monde du vin au 17ème siècle, produit différents cépages avec une majorité de chenin blanc, grâce à son climat proche de celui de la méditerranée. A noter que c’est le pays qui possède la plus grande production de chenin blanc et qu’en 2015, un chenin blanc 2013, a été élu le meilleur vin blanc du monde ! Ce vin provenait d’un domaine situé à proximité de la capitale, le Cap. Cette récompense a permis de mettre en lumière la qualité des vins blancs d’Afrique du Sud.
En Amérique du Sud, le plus grand producteur de vin est le Chili, l’une des régions viticoles les plus reconnues dans le monde. Grâce à son climat des plus favorables, situé au bord de l’océan Pacifique, le Chili développe des vins exceptionnels et reconnus. Son climat parfait permet au pays d’être classé comme l’un des pays les plus écologiques en terme de production de vins. Les cépages les plus répandus sont le chardonnay et le sauvignon blanc. Ils donnent principalement des vins blancs secs aux arômes de fruits frais.
Plus proche de nous, l’Allemagne, consacre également plus de 60% de sa production à des vins blancs avec, essentiellement, le Pinot Gris (Grauburgunder) et le Pinot Blanc (Weissburgunder). Avec un climat continental (été chaud et hiver froid), les pays de l’Europe de l’est, comme la Hongrie, la Roumanie ou encore la Moldavie, possèdent également d’excellentes conditions pour produire des vins blancs de qualité.

Le déroulement du concours

Pour entrer en compétition, les domaines du monde entier devaient envoyer des échantillons de leur production. Au total, 700 échantillons de vins blancs des pays en lice ont été recueillis et feront l’objet de 3 sessions de dégustation par les professionnels des métiers du vin. Tout le week-end, les jurés noteront les échantillons selon un barème précis : pour gagner l’or, la note doit être équivalente à 89 points sur 100 et pour l’argent, un minimum de 85 points sur 100.

Les 12 catégories en compétition :

– Le Chardonnay, cépage international et planté dans de nombreux vignobles français.
– Le Chenin, cépage de vins blancs secs, liquoreux ou effervescents.
– Le Gewurztraminer, particulièrement abondant en Alsace, il dégage des notes sucrées.
– Le Muscat, cépage très frais aux notes d’agrumes.
– Le Pinot Blanc, rond et équilibré.
– Le Pinot Gris, élégant et raffiné.
– Le Riesling, cépage de vins blancs secs et moelleux.
– Le Sauvignon, cépage liquoreux, sec et aromatique.
– Le Sylvaner, un cépage particulièrement savoureux et épicé.
– Le Viognier, entre arômes fruités et douceur.
– Suivies des catégories « Autres Cépages » et « Assemblages« .

Des lauréats reconnus mondialement

On peut citer les prix suivants :
– Les médailles d’or et d’argent attribuées aux vins ayant obtenues les notes les plus élevées dans les 12 catégories différentes.
– Le prix VINOFED (la Fédération mondiale des Grands concours internationaux de vins et spiritueux) pour le meilleur vin tranquille.
– Le Grand Prix du Jury pour le meilleur vin toutes catégories confondues.

Les résultats seront annoncés lundi 11 octobre à 18h. Toutes les informations sont à retrouver sur : mondial-vins-blancs.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.