Le pinot gris, vin d’exception

Dans la famille des pinots, voici le pinot gris ! Mutation heureuse du pinot noir, il offre des vins aromatiques, versatiles, allant du vin blanc demi-sec au vin banc moelleux.
 
Joseph Gross
Le Domaine Joseph Gross est situé à Wolxheim, village viticole à l'ouest de Strasbourg, près de Molsheim. Depuis plusieurs générations, le domaine exploite la vigne… En savoir plus
 
Domaine Schneider
Au pied du Mont Sainte-Odile, Gertwiller, petit village alsacien adossé à Barr, capitale bas-rhinoise des vins d'Alsace, abrite le Domaine Schneider. Notre exploitation désormais en… En savoir plus
Note : 9.3 / 10
Domaine Zimmer

La cité médiévale de Riquewihr (Haut-Rhin), un des plus beaux villages de France, est une étape incontournable sur la route des vins d’Alsace.…

En savoir plus

Le pinot gris est également originaire de Bourgogne, comme son cousin le pinot blanc. C’est encore une mutation du pinot noir. Il s’est installé en Alsace au 17ème siècle et fait partie des quatre cépages « nobles » de cette région, avec le riesling, le gewurztraminer et le muscat d’Alsace.

Un cépage incontournable d’Alsace

Ce cépage est principalement cultivé en Alsace, où il représente entre 15% et 20% de l’encépagement total. Il est cultivé également, mais de manière marginale, dans la vallée de Loire, en Moselle et en Bourgogne, mais uniquement pour des assemblages dans lesquels il apporte de la finesse, une complexité aromatique et son potentiel alcoolémique.

Visuellement, il ressemble au pinot, les grappes sont petites, de forme cylindrique, bien compactes. Les petites baies sphériques se démarquent par leur peau épaisse, de couleur allant du rose grisâtre au bleu grisé. Les variétés très anciennes avaient même la fantaisie de porter sur leurs pieds des grappes aux baies noires et grises, disposées en quartier !

Les vins mono-cépages en pinot gris sont quasi exclusivement alsaciens, presque chaque domaine en propose, et ils se déclinent sur toutes les dénominations de Grands Crus. Ils sont puissants, drapés d’une robe jaune dorée, denses et longs en bouche. Le pinot gris offre des vins de grande qualité, aux arômes complexes et élégants. Le nez s’ouvre doucement sur des arômes de fruits du verger, et d’abricot sec. Par la suite, ce sont les notes plus intenses de miel et de beurre qui s’associent aux arômes torréfiés, comme le pain grillé par exemple. Ils sont considérés comme « demi-sec », la sucrosité du vin est assez faible, sans pour autant ressentir d’effet astringent comme sur les vins blancs secs. La sensation en bouche est d’une belle rondeur, opulente mais jamais excessive, la fraîcheur reste prépondérante au moelleux.

C’est un cépage qui se prête particulièrement bien aux vendanges tardives et à la sélection de grains nobles. Les résultats sont époustouflants, tant en termes d’arômes que de potentiel de garde.

Le Pinot gris d’Est en Ouest

Alsace pinot gris vendanges tardives

Cette appellation d’exception est un incontournable pour découvrir l’excellence du pinot gris. Les grains, sont cueillis à maturité, plusieurs semaines après le début des vendanges. Les caractéristiques organoleptiques du cépage sont identiques aux cuvées traditionnelles, mais à cela s’ajoute la puissance de la concentration des arômes et le développement du « botrytis cinerea » : la pourriture noble tant recherchée par les amateurs. Les arômes gourmands et denses rappellent l’ananas bien mûr, puis les notes épicées et confites nous rappellent à l’ordre, faisant de ce vin un nectar. On qualifie alors ce vin de moelleux (contrairement aux cuvées traditionnelles qui sont des demi-sec) car son taux de sucre est supérieur à 30 grammes par litre.

Ces vins peuvent être servis en apéritif ou accompagner des mets fins : traditionnellement servis en Alsace avec le foie gras, ils se marient également très bien avec des cèpes ou des plats aux saveurs exotiques sucrées-salées.

Les vins de vendanges tardives ont un potentiel de garde supérieur aux vins traditionnels, dans des conditions de conservations optimales (température en 10° et 13° en cave avec une hygrométrie avoisinant les 70%). N’hésitez pas à déboucher votre bouteille au bout de 10 à 15 ans, si vous êtes « pressés » ou prolongez jusqu’à 50 ans pour les meilleurs millésimes. Ce sont des cadeaux hors du commun à faire à l’occasion d’une naissance par exemple.

Le service du pinot gris vendanges tardives est un peu différent du vin blanc alsacien classique. Il est préférable de choisir un verre de type « bordeaux » légèrement tulipé pour permettre aux arômes de se concentrer. Le vin est généralement servi entre 8° et 12° mais vous pouvez aller jusqu’à 14° ou 16° pour les crus de très grande qualité.

Côteaux d’Ancenis Blanc

Le Côteaux d’Ancenis est un vin blanc sec ou moelleux élaboré dans le vignoble de la Loire, exclusivement à partir de cépage pinot gris (on parle également dans la région de chenin blanc). L’exploitation du pinot gris hors Alsace est suffisamment rare pour qu’on s’y intéresse, d’autant que cette aire de production offre des jus qualitatifs.

Ce vin à la robe jaune pâle aux reflets verts surprend tant il est différent de son comparse alsacien. En revanche en bouche, les arômes typiques du cépage sont bien là : fruits mûrs, pomme, poire ou pêche. La bouche toute en rondeur, à la fois veloutée et tonique met en valeur les notes fruitées. La finale tonique apporte beaucoup de caractère au vin.

C’est une appellation qui se marie parfaitement avec les desserts aux fruits, un rien l’accompagne. Une bonne tarte aux pommes à la pâte beurrée ou une tarte poire amandine permettront à tous ses arômes de s’exprimer.

 

FAQ

Pourquoi le nom de pinot gris ?

Pinot blanc et pinot noir, on imagine facilement que la couleur du vin détermine le nom du cépage, mais pinot gris ? Ce nom-là lui aurait été donné pour évoquer la robe de bure de couleur grise des moines bourguignons qui le cultivait ! A l’origine, il a été nommé pinot-beurot, puis, pinot gris.

Quelle est la différence en le pinot gris et le tokay ?

Et bien, aucune ! Jusqu’en 2007, le pinot gris était nommé « tokay » en Alsace. Ce ne sont d’ailleurs pas ses seuls noms, on peut retrouver dans les archives ce cépage sous les dénominations suivantes : Gauer Tokayer avant 1870, puis Tokay gris, Tokay d’Alsace, Tokay Pinot gris.