L’héritier des cépages gallo-romains

Le pinot noir fait partie des 6 cépages noirs les plus cultivés en France. Il s’épanouit d’Est en Ouest, offrant ses notes fruitées à de nombreux grands vins.
 
Joseph Gross
Le Domaine Joseph Gross est situé à Wolxheim, village viticole à l'ouest de Strasbourg, près de Molsheim. Depuis plusieurs générations, le domaine exploite la vigne… En savoir plus
 
Domaine Guillot-Broux
Les vignes du Domaine Guillot-Broux s'étendent sur 17 hectares de côteaux principalement orientés à l'est pour profiter d'un maximum de soleil. Les cépages de En savoir plus
 
Domaine Bard
Le Domaine Bard se situe dans le Bas-Rhin, à Bernardvillé, au sud d'Andlau. Le chef de culture, Régis Bard, propose des vins de terroir déclinés… En savoir plus
 
Cave Nérot
Le domaine de 9 hectares est localisé à Saint-Père dans le département de la Nièvre, à une vingtaine de kilomètres de Sancerre. Le vignoble, qui… En savoir plus
 
Domaine Schneider
Au pied du Mont Sainte-Odile, Gertwiller, petit village alsacien adossé à Barr, capitale bas-rhinoise des vins d'Alsace, abrite le Domaine Schneider. Notre exploitation désormais en… En savoir plus
Note : 10 / 10
David Lefort

Le domaine est récent. Son histoire débute en 2010 avec l’acquisition de parcelles de deux premiers crus renommés de Mercurey : « Les Champs-Martin » et…

En savoir plus

Probablement un des cépages le plus ancien de France, et très certainement le plus connu, le pinot noir est à l’origine de nombreux autres cépages tels que le chardonnay, l’aligoté, le gamay et bien sûr les cépages blancs et gris de la famille des pinots.

Un cépage exigeant mais généreux

L’origine bourguignonne de ce cépage ne fait maintenant plus de doute, les écrits relatent sa présence dès le 13ème siècle.

La ressemblance de ces grappes avec une pomme de pin a tout naturellement donné naissance à son nom. Sur ces grappes lourdes, des petites baies sphériques sont agencées de manière compacte. Les grains de ce raisin ont une peau épaisse et craquante de couleur noir-bleuté allant jusqu’au violet foncé qui cache une chaire blanche sucrée et juteuse. Ce cépage permet donc de produire tant des vins blancs que rosés ou rouges, selon la méthode de vinification utilisée (macération pelliculaire ou non).

Le plus souvent le pinot noir offre des vins de grande qualité qui obtiennent aisément l’appellation Grand Cru. C’est cependant un cépage sensible au terroir, voir capricieux. Sa sensibilité lui permet de puiser de nombreuses qualités et arômes dans son terroir. Il s’épanouit idéalement sur des sols argilo-calcaires, sous un climat tempéré. Il nécessite une taille régulière et soignée car les rameaux très fragiles ne peuvent se porter seuls, c’est pour cela que les pieds de vigne sont souvent soutenus pas des fils de fer horizontaux. Le pinot noir est également sensible à de nombreuses maladies : oïdium, mildiou, parasites… Mais la finesse de ses arômes permet de dépasser ces contraintes et le place en tête des cépages préférés des amateurs.

Le pinot noir est particulièrement bien établi en Bourgogne, où il fait la réputation de nombreuses appellations. Il apprécie également la région de Champagne, l’Orléanais et l’Alsace.

Les vins de pinot noir développent des arômes primaires de petits fruits rouges et noirs, allant jusqu’à des notes de cerise à l’eau de vie. En prenant de l’âge, les grands millésimes développeront également des flaveurs plus sauvages, plus animales comme la truffe, la rose et la violette.

Les tanins d’abord affirmés mais délicats puis fins et soyeux offrent une belle souplesse à ces vins peu sucrés et peu alcoolisés. Leur robe de couleur rubis, sans reflet se teintera de violet puis de brique au fur et à mesure du temps.

Le pinot est un cépage complexe et mystérieux car il s’imprègne totalement de son terroir et de son millésime, tout en offrant des possibilités de vinification sur les trois couleurs traditionnelles de vins (blanc, rosé ou rouge), ce qui permet d’obtenir une infinie variété de résultats. Il est également utilisé en assemblage, notamment en Champagne.

Le pinot noir : une palette de douces nuances

Les vins de pinot noir sont extrêmement versatiles, allant du vif et frais Champagne jusqu’au voluptueux Premier Cru de Bourgogne. La couleur du vin s’obtient par la pression et la vinification. Un simple pressage de ces raisins à chair blanche ou la macération plus ou moins longue du moût et de la peau, permet d’obtenir des résultats très différents, évidemment d’un point de vue de la couleur, mais aussi de la texture et des arômes.

Champagne Grand Cru

L’obtention de l’appellation Champagne Grand Cru nécessite de réunir des conditions bien spécifiques :

  • La zone géographique de production : le vignoble champenois bien sûr mais plus précisément les zones de production de la Montagne de Reims, de la Vallée de la Marne, de la Côte des blancs, de la Côte des bar, de la Côte de Sézanne et de Vitry-le-François.

  • Des cépages spécifiques : chardonnay blanc, meunier noir, pinot noir, arbane blanc, petit meslier blanc, pinot blanc et pinot gris.

  • L’usage de la méthode « champenoise » pour la fermentation : une seconde fermentation des vins tranquilles (non pétillants) est faite en bouteille pour l’ajout d’une liqueur de tirage. Seuls les vins de Champagne peuvent apposer cette mention sur leurs bouteilles, toutefois, ce terme a le même sens que « méthode traditionnelle » utilisé pour les vins pétillants et mousseux.

  • Pour la mention Grand Cru, l’orientation des vignes et la qualité des sols sont contrôlés.

Pinot noir rosé d’Alsace

Frais et fruité le pinot noir rosé d’Alsace est une belle surprise. Effectivement, le pinot noir est le seul cépage rouge cultivé dans cette région. Il offre des vins rosés, rouges légers et rouges.

C’est le vin d’été par excellence, à servir bien frais sur de belles tablées. La robe rose pâle se teinte de framboise, et le nez s’ouvre sur des petits fruits rouges. En bouche, les arômes fruités s’appuient sur texture croquante et fraîche sans acidité.

Mercurey rouge Premier Cru

Ce grand vin de Bourgogne est avec Givry une des appellations les plus cotées de la Côte Chalonnaise. Le pinot noir est le seul autorisé en cépage principal. Il peut être complété si nécessaire par d’autres cépages bourguignons.

Une vinification pelliculaire, associant donc la peau pruinée des baies de raisin à leur chair offre au Mercurey une robe rouge intense et profonde. Au nez, ce sont les arômes attendus de fruits rouges du pinot qui s’effacent ensuite pour laisser la place à des notes chaudes mais fines d’épices. En bouche, c’est sa droiture et sa structure qui étonnent. Une matière dense, soutenue par des tannins fermes mais suaves. Ce sont des vins qui s’offrent à la garde sans hésiter durant plus de 10 ans. Ils accompagnent sans faillir les volailles rôties.

FAQ

Pourquoi la mention « pinot noir » n’est pas indiquée sur les crus de Bourgogne ?

En effet, dans cette région, il est plus souvent mis en avant le « terroir », appelé localement climat, que le cépage. Alors que dans d’autres régions, comme l’Alsace par exemple, on fait mention en priorité du cépage. Les vins Bourguignons sont fiers de leurs climats qui effectivement influencent beaucoup les vins. De plus, il s’agit souvent de vins d’assemblages, pour lesquels il serait difficile de lister tous les cépages.

Le pinot noir est-il le seul vin rouge d’Alsace ?

Oui, c’est le seul cépage à donner du vin rouge. Le plus célèbre est le rouge d’Ottrott, en Centre-Alsace. D’autres villages en proposent : Saint-Léonard, Boersch, Saint-Hippolyte, Rodern, Marlenheim, mais sans atteindre la même renommée.