Vignoble Jura

Les vins du Jura jouissent d’une réputation souvent flatteuse auprès des amateurs avertis. On pense en priorité aux vins jaunes et aux vins de paille. Dès que l’on dépasse les cercles d’initiés, cette notoriété est moins évidente.

La petite taille du vignoble d’à peine 2 000 hectares y est sûrement pour beaucoup, et la commercialisation très locale des vins confirme cette situation. Le Jura a pourtant de nombreux atouts. Arbois, la capitale du vignoble, est une cité historique à visiter. La culture de la vigne est d’ailleurs très ancienne dans la région et les vins du Jura étaient très en vogue au Moyen-Âge et très appréciés d’Henri IV. Outre les cépages du vignoble voisin, la Bourgogne (chardonnay, pinot noir), le Jura cultive aussi jalousement ses vignes indigènes : le poulsard, le trousseau (rouge) ou encore le fameux savagnin. Ce dernier étant utilisé pour l’élaboration du vin jaune. De jolis effervescents, les crémants du Jura, font aussi la fierté de la région.

PROCHAINEMENT NOTRE SELECTION DES DOMAINES VITICOLES LOCALISÉS DANS LE SECTEUR JURA

Le blog des oenotouristes

La Vallée du Rhône, un vignoble de caractère

La Vallée du Rhône s’étend sur six départements. Eh oui, tant que ça ! Elle tire sa force du Rhône, fleuve riche et puissant qui lui prête son caractère, autant…

Le Rhône septentrional

Le vignoble septentrional s’étend de Vienne à Valence, sur 4 700 hectares, le long du Rhône. C’est notre partie préférée du vignoble de la vallée du Rhône. Oui, bon, d’accord, si…

Le Rhône méridional

Le vignoble méridional de la Vallée du Rhône s’étend d’Avignon à Montélimar, sur une superficie de 71 000 hectares. Oui c’est beaucoup ! Beaucoup plus importante que la partie nord…