Pour les fêtes : plutôt champagne, ou plutôt crémant ? Faites vos jeux (ou buvez les deux !)

Nous, à oenotourisme.com, on est pas du genre à chercher la baston. Et encore moins lorsque l’esprit de Noël doit régner pour répandre amour et bienveillance ! En matière de bulles (outre le cidre et le Sprite), deux choix s’offrent à vous pour vos tables de fête : le champagne et le crémant.

Ce qu’il vous faut savoir, c’est par ici !

C’est produit où ?

Le champagne est exclusivement produit en Champagne (on vous en parlait d’ailleurs la semaine dernière ici).

Les crémants peuvent provenir de huit vignobles différents :  Bordeaux, Alsace, Bourgogne, Jura, Die, Limoux, Loire, Savoie.

C’est élaboré comment ?

Champagne ou crémant suivent la même méthode de fabrication (ça aussi, on vous en parlait , la semaine dernière) : vendanges à la main et double fermentation, avec l’apparition des fameuses et pétillantes bulles.

Cépages

Pour le champagne : chardonnay, pinot meunier, pinot noir.

Pour les crémants : les cépages dépendent de la région de production.

Les couleurs

Deux couleurs (blanc et rosé) pour les champagnes comme pour les crémants, et différents dosages (des taux de sucre plus ou moins importants, déterminant des champagnes comme des crémants bruts ou demi-secs).

Arômes

Souvent moins vineux que les champagnes, les crémants développent une belle fraîcheur et une palette aromatique fréquemment marquée par des arômes de fruits frais et exotiques, et de fleurs.

Accords mets-vins

De l’entrée au dessert, champagne comme crémant sont les alliés des tables de fêtes. En apéritif, seuls ou avec par exemple des gougères au fromage, en entrée avec un foie gras ou un velouté de champignons, en plat avec des crustacés (langoustines) ou le traditionnel chapon farci, et jusqu’au fromage (notamment avec des fromages fruités comme un Comté), ou au dessert.

Prix

Là est, admettons-le, le grand avantage des crémants : leur rapport qualité-prix-plaisir, avec globalement, des tarifs dans une fourchette de 5 à 12 €.

1 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Olivier a dit

Au delà du rapport qualité prix des crémants, il est étonnant de voir autant de puristes se tromper purement et simplement ! Beaucoup de dégustation à l'aveugle ont permis de montrer que les grands crémants valent de très bon champagne, et qu'il s'agit bien d'un secteur du vin ou la tradition et le marketing sont très (trop?) pregnant sur le prix !