Le cinsault noir, la botte secrète du sud de la France

Souvent utilisé en assemblage le cépage cinsault se fait discret mais apporte toute la chaleur du sud à d’excellents vins du sud.
 
Clos du Temple
Situé au cœur du Languedoc-Roussillon, le Clos du Temple s'étend sur 12 hectares et 11 parcelles à flanc de colline, entouré d'un environnement unique, typique… En savoir plus
 
Domaine Dalmeran
C'est avec le domaine Dalmeran, dans les Baux-de-Provence, que débute en 2006 l'aventure viticole de Béatrice Joyce, ex-juriste en droit des affaires reconvertie dans le… En savoir plus

Le cinsault, un goût de soleil

Ce cépage noir à jus blanc est originaire du sud de la France, de la Provence. Il s’épanouit désormais en Vallée du Rhône et en Languedoc-Roussillon. Il a été également exporté en Algérie, au Maroc, en Californie et en Australie.

Ces zones de production laissent deviner ses terroirs de prédilections : chauds, ensoleillés et secs. Il est en revanche sensible aux parasites et aux champignons. Il offre un gros rendement sur des sols caillouteux, en coteaux, bien secs et bien exposés, des sols qu’on penserait trop arides pour produire ! S’il est cultivé sur des sols riches et fertiles, en plaine, a contrario, la qualité sera moindre, tout aussi productif, mais pauvre en qualités organoleptiques.

Il apprécie d’être taillé très court, en petites vignes robustes afin de concentrer son énergie. Les grappes sont grandes, en forme de cylindre, plus ou moins chargées de grosses baies en forme d’olives. Les grains de raisins sont craquants et juteux, d’une couleur noire bleutée caractéristique.
Il est principalement utilisé en cuve et parfois à table, il porte alors le nom d’« œillade ». C’est un excellent cépage d’assemblage qui rentre dans la composition de nombreuses appellations de bons vins rouges tels que Châteauneuf du Pape, Corbières, Côtes du Rhône, Côtes de Provence…
Le cépage Cinsault offre des jus très fruités, de couleur assez claire, peu acides, avec de faibles tannins. A la dégustation, on découvre des notes de fruits rouges (framboise) ainsi que de pêche et de fleurs blanches. La caractéristique principale de ces vins est leur fraîcheur et leur légèreté, un vrai goût d’été ! Le cinsault est idéal pour des vins à déguster jeunes (primeurs du Rhône) ou d’excellents rosés.

Le Cinsault, la fraîcheur en bouteille

Ce cépage est utilisé presque exclusivement en assemblage, notamment pour les rosés de Provence. Il est souvent accompagné de grenache noir, de syrah, de mourvèdre ou de carignan.

Découvrir les meilleurs rosés en Cinsault

En Provence, 18 crus de rosés sont classés, c’est l’occasion de s’ouvrir à la dégustation de ce vin décrié, souvent considéré comme un vin de table facile à boire et sans grande qualité.

  • Château de Brégançon
  • Clos Cibonne
  • Château de Galoupet
  • Domaine de Mauvanne
  • Château Minuty
  • Clos Mireille
  • Rimauresq
  • Château de Saint-Martin
  • Château Sainte-Roseline
  • Château de Selle
  • Château Sainte-Marguerite
  • Château Roubine
  • Domaine de l’Aumérade
  • Château de la Clapière
  • Domaine de la Croix
  • Château Saint-Maur
  • Domaine du Noyer
  • Domaine Du jas d’Esclans

Les rosés dépassent désormais ces a priori et sont loin des images de rosé-piscine. Un travail de sélection et de vinification précis et exigeant a permis de redorer son blason.

Le Domaine de Miraval vous fera découvrir un exceptionnel cru de cinsault (en assemblage avec grenache, syrah et rolle) pas encore classé, mais qui présente toutes les caractéristiques d’un grand vin… A l’œil, vous serez déjà séduits par la couleur de sa robe, qui s’apparente à celle d’une pétale de rose. Les arômes de fruits, de groseille, se mêlent à des notes citronnées et salines. Minéral en bouche, sa finale est longue. Il est considéré actuellement comme l’un des meilleurs rosés. De plus, la production est conduite en agriculture biologique. Nous vous recommandons de le servir frais, entre 8° et 10°, en accompagnement de plats simples, mais d’excellente facture. Poissons grillés, légumes d’été mijotés, ou pourquoi pas un couscous.

AOC Bandol, le cinsault en star

Les vins rouges secs de Bandol, produits sur un nombre très limité de communes de Provence (huit exactement : Bandol, Sanary-sur-mer, Ollioules, Saint-Cyr-sur-Mer, Le Beausset, La Cadière d’Azur et Evenos). Ces vins d’assemblage combinent à la perfection le Cinsault avec le grenache noir et le mourvèdre. Ils se servent à la température classique des vins rouges (entre 14° et 16°), l’aération et la décantation sont recommandées, selon l’âge du vin. En effet, ils font partie des rares appellations de Provence-Corse qui affichent un potentiel de garde supérieur à 20 ans (avec le Patrimonio en Corse).

Les vins rouges de Bandol se parent d’une belle robe pourpre, assez sombre. On reconnaît leur jeunesse aux reflets violets qui disparaissent avec le temps. Au nez, vous serez surpris par les arômes denses et complexes de cassis et de mûre soutenus par le musc, la cannelle et la réglisse, typiques de l’appellation. En bouche, les tannins sont présents, le vin est dense et structuré, et on reconnaît les arômes épicés du nez.
Nous vous recommandons une dizaine d’années de garde et un passage en carafe pour permettre aux vins de Bandol de s’exprimer pleinement. Ils s’accorderont parfaitement avec des viandes en sauce, une traditionnelle daube provençale ou une gardianne, du gibier ou de l’agneau.

Confidentiel en blanc

La seule appellation de vin blanc pouvant utiliser le cinsault en cépage principal est le Châteauneuf-du-Pape. Cette appellation est mondialement reconnue, principalement grâce aux vins rouges, aux qualités exceptionnelles. Le vin blanc sec de Châteauneuf-du-Pape mérite également qu’on lui accorde toute notre attention. Associé le plus souvent au cépage roussanne, le Châteauneuf-du-Pape blanc arbore une robe de couleur or pâle, limpide aux reflets vert brillant. Au nez, on note une grande délicatesse qui tranche avec le tonus de ces notes : acacia, agrumes, abricot et même pêche. Mais la surprise vient à la dégustation, en bouche ce vin est très équilibré, à la fois dense et fin. La finale est longue en bouche sur des flaveurs miellées, vanillées et grillées. C’est un vin qui offre un très bon potentiel de garde et qui s’accorde à la perfection avec des plats de poissons, légèrement relevés. N’hésitez pas à carafer ces crus exceptionnels pour leur permettre de s’aérer et de développer tous les arômes.

FAQ

Comment un raisin à jus blanc donne-t-il du vin rouge ?
La coloration du vin est obtenue grâce à la macération des grains après pressage. Un raisin noir à chair blanche, avec un simple pressage peut donner un jus blanc. En revanche si la macération se prolonge, on obtient du rosé, voir du vin rouge assez clair. C’est là tous les secrets des maitres de chais.

Quel vin pour découvrir le cinsault à travers le monde ?
L’Afrique du Sud est le second pays producteur de cinsault après la France, vous trouverez dans la production des vins de grande qualité. Les meilleurs crus se trouvent dans la région de Swartland. Du côté de l’Europe, la région des Pouilles en Italie propose également de belles bouteilles, tout particulièrement la DOC Ostuni.